Comment bien planter une haie de thuya ?

Le thuya est une espèce végétale qu’on apprécie particulièrement, parce qu’il possède de nombreux atouts. Il représente donc l’une des plantes préférées des particuliers qui souhaitent aménager leur jardin et en faire un espace vert beau et agréable. En effet, une haie de thuya présente l’avantage d’être verte pendant toute l’année, ce qui en fait un véritable allié pour avoir un magnifique jardin quelle que soit la saison. Vous souhaitez en planter chez vous ? Alors découvrez dans la suite l’essentiel à savoir sur cette espèce végétale afin de profiter vous aussi de ses nombreux avantages.

Que faut-il savoir avant de planter une haie de thuya ?

Avant tout, comme nous l’avons mentionné plus tôt, le thuya est une plante qui reste verte tout au long de l’année, et en toute saison. En effet, lorsqu’elle est bien entretenue, son feuillage reste toujours frais et épais, et c’est d’ailleurs ce qui représente son principal atout. C’est grâce à cette spécificité que le thuya représente la plante idéale pour se protéger contre le vent, et aussi contre les regards indiscrets des voisins ou des passants.

Le deuxième atout d’une haie de thuyas, c’est sa capacité à croitre rapidement, lorsqu’elle est plantée dans de bonnes conditions. Pour ce faire, voici le matériel dont vous aurez besoin si vous avez l’intention de planter chez vous, une haie de thuyas :

  • De l’engrais
  • Un cordeau
  • Une serpette ou si vous n’en avez pas, un couteau
  • Un arrosoir
  • Une bêche
  • Un bac rempli d’eau

Vous devez savoir qu’en réalité, les thuyas sont des plantes très peu exigeantes pour ce qui concerne la nature du sol. Il suffit que celui-ci soit bien drainé, et c’est bien assez pour favoriser le développement de vos thuyas. Vous pouvez aussi, dans le but d’accélérer le processus d’enracinement, réaliser un apport de terreau ou de compost. Il faudra en poser autour de chaque motte au moment de la plantation, afin qu’il agisse dès le début pour favoriser le développement de la haie de thuyas.
Il existe aujourd’hui une grande variété de thuyas parmi lesquelles vous pourrez choisir celle qui conviendra le mieux pour votre jardin.

A ce propos, il s’avère qu’en matière de croissance, les variétés appelées Vériver et Atrovirens sont les meilleures. D’autres variétés présentent la particularité d’avoir un feuillage doré. Comme vous pouvez vous en douter, elles sont encore plus belles et sont d’ailleurs utilisées très souvent comme élément de décoration. Toutefois, ces variétés poussent plus lentement.

Quelles sont les étapes à suivre pour planter une haie de thuyas ?

Votre jardin est encore vierge et vous souhaitez le rendre plus beau avec une haie de thuyas ? Ou alors vous vous êtes finalement décidé à créer un petit espace vert dans la cour de votre maison ? Quoi qu’il en soit, la haie de thuyas sera le meilleur choix à faire, car elle est facile à planter, et vous pourrez très vite profiter de son feuillage. Voici donc pour vous aider, les principales étapes à suivre pour réaliser ce projet :

Tendre un cordeau tout le long de votre clôture végétale
Si votre intention est de réaliser une haie, vous avez la possibilité de creuser un trou de plantation afin d’y mettre chaque arbuste. Toutefois, la solution la plus simple sera d’ouvrir une tranchée. Celle-ci devra s’étendre sur toute la longueur de la clôture végétale. Pour cela, il faudra d’abord tendre un cordeau, afin que celui vous permette d’obtenir un tracé rectiligne.

Creuser une tranchée
Au moment de creuser la tranchée, vous devez vous assurer qu’elle ait une profondeur de 60 cm au minimum. Veillez aussi à ce qu’elle puisse s’étendre sur une largeur de 60 à 80 cm, pour permettre aux racines de bien pousser. Vous devez vérifier la qualité de la terre qui se trouve au fond de la tranchée. Si celle-ci n’est pas de bonne qualité, vous devez la retirer afin de la remplacer. L’idéal serait de trouver de la terre végétale bien fertile. Ensuite, pensez à bêcher le fond de votre tranchée, de cette manière vous pourrez décompacter la terre.

Préparer la terre
Ici, il s’agira pour vous d’épandre un engrais de plantation pour arbustes au fond de la tranchée. Ensuite, assurez-vous que la motte des thuyas soit bien humide. Si ce n’est pas le cas, alors trempez la dans un bac rempli d’eau, et patientez jusqu’à ne plus avoir de bulles d’air à la surface.

Faire sortir les thuyas
Retirez les thuyas de leur contenant, et disposez-les à une distance de 80 cm les uns des autres. Veillez bien à les placer au milieu de la largeur de la tranchée. Faites aussi attention au moment de retirer l’arbuste, pour ne pas briser la motte.

Planter les thuyas et les arroser
Pour finir, vous n’aurez qu’à reboucher la tranchée. Au niveau de chaque arbuste, maintenez celui-ci bien droit, puis tassez la terre avec vos pieds. Vous aurez à aménager une cuvette au pied de chaque thuya, afin de bien l’arroser. Ne lésinez pas sur la quantité d’eau, même si la terre est déjà mouillée.

Quelques informations essentielles à connaitre sur le thuya

Le thuya et le cyprès sont deux variétés de conifère qui se ressemblent énormément. On a donc tendance à les confondre. Pour les différencier, il suffit d’observer leurs cônes. Chez le cyprès, ils sont ronds et lisses. Par contre, chez le thuya, les cônes sont longs et escarpés.

Il arrive parfois que les thuyas jaunissent. Si cela se produit, assurez-vous d’abord que vos plantes ne manquent pas d’eau. Après un arrosage intensif sur plusieurs jours, si vous n’avez pas de résultats, alors il faudra penser à un traitement, généralement à base de produit fongicide.

Pour finir, sachez qu’il existe des procédés pour réussir à multiplier son thuya. Pour ce faire, vous pouvez opter pour la greffe, à des moments précis comme le printemps et à la fin de l’été. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser la méthode de bouturage. Toutes les deux sont très efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *